Le Chantier a 20 ans !

Il y a 20 ans jour pour jour, le Chantier tenait son Assemblée générale de fondation et officialisait du même coup sa création. C’est donc avec fierté que nous célébrons aujourd’hui le vingtième anniversaire du Chantier de l’économie sociale ! Mais ceux et celles bien au fait de l’histoire vous diraient « pas si vite ! », car le travail avait débuté bien avant : en réalité, le Chantier a… 23 ans !

En effet, en 1996, à l’issue du Sommet sur l’économie et l’emploi, un Groupe de travail sur l’économie sociale est créé sous la présidence de Madame Nancy Neatman. Au fil des ans, plus que satisfait du travail et de la démarche du Groupe, les acteurs et les partenaires du milieu décident d’assurer sa pérennité. Ainsi, le Groupe de travail sur l’économie sociale devient une corporation autonome le 26 avril 1999 et le Chantier tel qu’on le connaît aujourd’hui est créé. Rappelons que même avant son incorporation officielle, le Chantier était déjà très actif : il a notamment contribué à la création du RISQ et du CSMO-ÉSAC, deux organismes aujourd’hui incontournables en économie sociale.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’en 20 ans, une foule d’événements, de personnages et de projets ont marqué l’histoire du Chantier ! D’ici à notre prochaine Assemblée générale au mois de novembre, nous vous partagerons les petites et grandes victoires et les moments charnières, sans oublier quelques anecdotes plus cocasses, qui ont permis au Chantier de l’économie sociale de s’inscrire dans l’histoire du Québec. Bon 20 ans !

En 20 ans, plusieurs personnes ont marqué l’histoire du Chantier. La toute première adjointe du Chantier de l’économie sociale, Madame Lise Boisvert, fut définitivement l’une d’entre elles. Il faut se rappeler que durant les premières années de son existence, l’équipe qui composait le Chantier était beaucoup plus petite qu’aujourd’hui. À l’époque, les bureaux de l’organisation se situaient dans les locaux de la tour du Complexe Desjardins et madame Boisvert était la secrétaire particulière de Monsieur Claude Béland, alors président du Mouvement Desjardins. Par la suite, Madame Boisvert est devenue adjointe administrative au Chantier. Et il avait raison, il n’aurait pas pu y avoir un meilleur choix qu’elle pour occuper ce poste!

Madame Boisvert a longtemps travaillé étroitement avec Patrick Duguay, qui fut président du Chantier pendant 14 ans. Selon lui : « Lise incarnait l’essence même du Chantier, qui est d’être au service de l’économie sociale. » Il va sans dire que l’apport de Madame Boisvert à l’organisation a été inestimable. Malheureusement, Madame Boisvert nous a quitté en 2011 des suites d’une maladie. Preuve de la marque qu’elle a laissée, une des salles de réunion de la Maison de l’économie sociale a été nommée en son honneur.

Le 1er octobre 2001, le Chantier inaugurait la première Maison de l’économie sociale du Québec. Alban D’Amours, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins à l’époque et Pauline Marois, alors vice-première ministre et ministre d’État à l’Économie et aux Finances étaient présents à cet événement.

Située dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, la Maison abritait le Chantier de l’économie sociale, bien entendu, mais également le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ÉSAC), le Réseau des Ressourceries du Québec et le Réseau québécois des groupes écologistes, le Front commun pour une gestion écologique des déchets, Action RE-buts, et plus tard, le Réseau d’investissement social du Québec (RISQ) et la Fiducie du Chantier de l’économie sociale.

Voici un extrait d’un texte paru dans la revue Recto Verso, à l’époque : « Elle s’enracine au Québec depuis plus de 100 ans. Partout, elle mobilise des femmes et des hommes qui œuvrent pour un développement solidaire et une économie plurielle. Depuis cinq ans, le Chantier de l’économie sociale est devenu cet espace national de concertation, de promotion et de développement. L’économie sociale du Québec a aujourd’hui sa maison, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve de Montréal. »