2 septembre 2020

Maude Brossard-Sabourin nommée directrice de la vie associative et de la concertation

Montréal, le 2 septembre 2020 – C’est avec un très grand plaisir que madame Béatrice Alain, directrice générale du Chantier de l’économie sociale, annonce la nomination de Maude Brossard-Sabourin au poste de directrice de la vie associative et de la concertation au sein de l’organisation.

Dans le contexte actuel illustrant clairement une volonté de transformer notre modèle de développement sous de nombreux aspects (transition écologique, lutte aux inégalités, services aux personnes, etc.), il est essentiel que l’économie sociale soit au cœur des stratégies de relance économique. Pour ce faire, nous devons tirer profit de l’expertise et des moyens de tous les acteurs du mouvement en étant mieux arrimés et plus stratégiques que jamais. « Parce qu’elle connaît très bien l’ensemble des acteurs terrain, régionaux et sectoriels et par sa vision axée vers l’établissement d’objectifs communs, je crois que Maude est la personne toute désignée pour renforcer et entretenir la concertation à l’échelle nationale et faire en sorte que cette concertation serve judicieusement le développement et le positionnement du mouvement de l’économie sociale. Pour moi, la nomination de Maude s’inscrit dans cet esprit et marque la volonté du Chantier d’y consacrer encore plus d’efforts qu’auparavant. » explique madame Alain.

« Au-delà de nos organisations, il y a un mouvement. Un désir d’appropriation de notre économie pour réussir de nouvelles façons de faire, pour répondre à des enjeux de notre société et pour porter les aspirations des communautés partout au Québec. Pour y arriver, il faut nous concerter et se donner la vision commune qui permettra de mieux faire avancer l’économie sociale comme solution aux nombreux enjeux auxquels nous faisons face collectivement. » affirme madame Brossard-Sabourin.

Rappelons que Maude Brossard-Sabourin fait partie de l’équipe du Chantier de l’économie sociale depuis 2010 où elle a été responsable de différents dossiers portant sur la vie associative et les partenariats. Elle a été administratrice de différentes entreprises d’économie sociale et est actuellement présidente de l’organisation Espaces temps. Avant de travailler au Chantier, madame Brossard-Sabourin a travaillé au sein d’un Centre local de développement (CLD) en Estrie.  Elle est détentrice d’une maîtrise en gestion du développement des coopératives et des collectivités de l’Université de Sherbrooke. Son essai portait sur la relève d’entreprises par les coopératives de travailleurs en Argentine.

****

À propos du Chantier de l’économie sociale
Le Chantier de l’économie sociale est une organisation autonome et non partisane qui a pour principaux mandats la promotion et le développement de l’économie sociale au Québec. Corporation à but non lucratif, le Chantier réunit des promoteurs d’entreprises d’économie sociale (coopératives et organismes sans but lucratif) œuvrant dans de multiples secteurs d’activités (environnement, services de proximité, communications, loisir, habitation, ressources naturelles, enfance-famille, formation, financement, culture, etc.), des représentants des grands mouvements sociaux et des acteurs du développement local en milieux rural et urbain.

L’économie sociale au Québec en bref
Le Québec compte plus de 11 200 entreprises d’économie sociale qui représentent globalement un chiffre d’affaires de 47,8 milliards de dollars. Celles-ci procurent un emploi à plus de 220 000 personnes.

-30-

Source : Chantier de l’économie sociale