Achat local

L’appel du gouvernement à « acheter local » a suscité un grand enthousiasme au Québec. La population est de plus en plus consciente de l’importance que peut avoir ses achats sur le développement local et est prête, outre le prix, à considérer d’autres facteurs au moment « d’acheter ».

Cet appel et ce nouvel engouement favorisent un grand nombre d’entreprises collectives, dont 75% desservent un marché local ou régional. Plusieurs d’entre elles ont d’ailleurs été créées pour maintenir des services de proximité et, dans ce contexte de crise, l’effet sur leurs ventes se fait déjà sentir.

 

Or, des questions demeurent : Doit-on privilégier le détaillant ou le produit? Est-ce que l’achat local est une responsabilité individuelle ou partagée avec les entreprises et les gouvernements ?

Quels mécanismes (plateformes, politiques d’achats, campagne de sensibilisation ou de visibilité) peuvent aider les consommateurs à passer de l’intention à des gestes concrets? Quels moyens peuvent soutenir les entreprises locales à rejoindre cette clientèle?

À la suite de nos consultations, nos ateliers et l’apport du mouvement, voici une fiche synthèse qui donne des pistes de réponse et des solutions aux enjeux liés à la thématique.

 

Recherche et documentation réalisées en collaboration avec le